Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 18:16

 

 

 

 

 

 

 

 

1)

Il y avait dans l’air

Un « je ne sais quoi »

Qui donnait de la joie aux passants

C’était un doux soir d’été

Et du bonheur flottait

Dans le soleil couchant

Tout était beau, sentait bon,

Comme tes cheveux blonds

Qui volaient dans le vent

On marchait sur le même chemin

Et tout d’un coup nos mains

S’unissaient tendrement.

On s’était à peine parlé

Tu m’avais regardé

Et c’était suffisant

J’avais perçu dans tes yeux

Le reflet merveilleux

De notre amour naissant.

On marchait main dans la main

On était des gamins

Mais on se sentait grand.

On ne savait où aller

Mais qu’importe on marchait

Pour prolonger le temps

Puis ta bouche sur ma joue

A déposé un tout

Petit baiser brûlant

Et tu m’as lâché la main

Tu m’as dit « à demain »

Et c’était déchirant.

 

 

 

2)

Je crois n’avoir pas dormi

Ton baiser dans la nuit

M’a poursuivi longtemps

Lorsque le jour s’est levé

J’étais très énervé

J’étais si impatient

Je suis parti comme un fou

A notre rendez-vous

J’avais le cœur battant.

Je t’ai attendu inquiet

Avais tu oublié ?

J’en était tout tremblant

Puis je t’ai vue arriver

Mon ciel s’est éclairé

C’était éblouissant.

Quand tu m’as tendu tes lèvres

C’était comme dans un rêve,

C’était moi Don Juan.

On est partis vers la plage

Je marchais sur un nuage

J’étais comme un géant

Et on s’est juré alors

« Qu’à la vie à la mort

On s’aimerait tout le temps ».

Il y avait dans l’air

Un « je ne sais quoi »

Qui donnait du bonheur aux passants.

J’ai gardé au fond d’mon cœur

Un peu de ce bonheur

De notre amour d’enfants.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cailleux Gérard
  • : Auteur, compositeur, guitariste, je vous propose mon répertoire et, en particulier les textes de mes chansons
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

Liens