Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 10:24

Intro :

1)

Ré                                        la          

On frise la crise, on n’en peut plus

                    Sol                        ré

Faut trouver une planche de salut

Ré                                              la                                    

On court tout le temps et on s’agite

                 Sol                 ré

Et plus ça va, plus ça va vite.

                                               la

Le monde s’emballe ça va péter

                    Sol                      ré

S’il n’ya personne pour l’arrêter

                                                          La       

On est comme des derviches en transe

                 Sol             ré

Faudrait ralentir la cadence.

                                      

Refrain  :                           la

J’aimerais bien faire une pause

             Sol                       ré

Je ne demande pas grand chose :

                                             la                                          

Juste un petit coin pour camper

                   sol                   ré          

Où on pourrait s’aimer en paix.

 

2)

Ne nous regardons plus le nombril :

On est des chefs d’œuvres en péril.

Tout ce qu’on veut faire va de travers

A croire qu’on dort les yeux ouverts.

On croit toujours que ça va changer,

Qu’en poussant le monde va bouger,

On peut bien se faire des tours de reins

Et s’échiner: ça ne sert à rien !

 

Refrain

 

 

 

 

 

 

3)

Et puis alors, qu’est ce qu’on copule !

L’espèce humaine ça pullule.

Bientôt il n’y aura plus de place,

On va se marcher sur les godasses.

Faut qu’on se trouve une autre Terre,

Faudrait regarder dans l’univers,

Doit y avoir un coin quelque part

Où on pourrait vivre peinards.

 

Refrain

4)

Faudrait un petit monde sympa

Où les hommes ne s’entretuent pas,

Où y’aurait pas de religion

Et pas de délit d’opinion :

Un monde où on pourrait se parler

Sans qu’on finissent par s’engueuler,

Un monde où on se tiendrait la main

Sans avoir peur du lendemain.

 

Final :

Je voudrais un monde où on se repose

Je ne demande pas grand chose

Juste un petit coin pour camper

Où on pourra s’aimer en paix

Un monde où la vie sera rose

On n’a pas besoin de grand chose :

Juste un tout petit coin discret

Où on pourra s’aimer en paix.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cailleux Gérard
  • : Auteur, compositeur, guitariste, je vous propose mon répertoire et, en particulier les textes de mes chansons
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

Liens